Don't miss
Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

L’écotourisme ou la nécessité

d’une prise de conscience

Largement sous exploité au Maroc, l’écotourisme à tout pour séduire, en effet, c’est un moyen d’aider les populations locales à défendre leurs identités culturelles et mieux se faire connaître, et à maximiser les retombées économiques, sociales, culturelles et écologiques positives, de ce fait cette forme de tourisme alternatif constitue un solide facteur de stabilité tant au moyen et au long terme. Le touriste quand à lui est conscient du rôle positif qu’il occupe dans le territoire local, il plus proche de l’habitant et comprend mieux ses modes de pensée et de vie, c’est ce que l’on appelle le « tourisme intelligent » Les ONG prônant ce genre de tourisme, et les initiatives locales sont certes nombreuse, mais ne sont pas bien mises en valeur et donc peu visibles. Selon une étude réalisée par le PNUD, l’écotourisme reste encore à l’état embryonnaire, même si la demande est forte (de la part des marocains et des touristes étrangers) et que le pays a beaucoup à offrir, tout cela résulte d’un manque de coordination tant au niveau national qu’international. En effet entre l’offre et la demande subsiste un énorme décalage, l’offre est incontestablement existante et fort séduisante, mais en même temps elle souffre d’une énorme désorganisation. Pour faire face à ce décalage, il est nécessaire de restructurer l’offre afin qu’elle réponde à la demande qui se fait de plus en plus insistante, ce qui implique un partenariat entre les acteurs locaux et les pouvoirs publics . L’Etat sera gagnant à tous les coups, car selon la étude menée par le PNUD, à l’horizon 2020… le nombre de touristes consommant en zone rurale pourra être multiplié par quatre sous réserve que l’offre soit disponible .Ce qui est dommage, c’est que la politique touristique de l’Etat ne se focalise que sur le balnéaire et n’accorde pas vraiment d’importance à l’écotourisme. Pourquoi ce désintérêt ? La réponse est que la logique du solidaire et du développement durable échappe à la logique du « capital », il reste donc difficile de réaliser une politique touristique orientée vers cette activité qu’est le tourisme responsable.

Le leadership du tourisme durable

dans le pourtour méditerranéen

Sous les Hautes Directives Royales, le ministère de Tutelle s’est investi dans une stratégie sur trois leviers: les outils d’évaluation et de monitoring avec les observatoires régionaux de la durabilité qui sont en cours de mise en place avec le département de l’environnement. Une réglementation et des normes avec la durabilité comme exigence au niveau de tous les métiers tel que l’hébergement et le renforcement des cahiers des charges des investisseurs sur ce volet .Pour cela il va falloir le renforcement des capacités des acteurs, l’assistance technique et une enveloppe financière. Des séminaires de sensibilisation ainsi que des modules de formation dans les écoles hôtelières sont organisés pour mieux appréhender le développement tourisitique. Des mécanismes d’appui aux PME tel que «Moussanada Siyaha» qui consacre un volet à la durabilité et afin de valoriser les initiatives innovantes via les Trophées du tourisme durable. C’est tout un arsenal d’outils et de leviers tout au long du cycle de vie du produit touristique (planification, investissement, exploitation, promotion et communication) qui va d’être dans une logique intégrée et globale et positionner notre destination comme modèle de développement durable dans le pourtour méditerranéen.

Les enjeux du tourisme durable

L’Onction Royale

Sa Majesté le Roi Mohammed VI a fait du tourisme l’une des priorités nationales avec une orientation claire : le tourisme responsable. Le plan «Vision 2020» prévoit les mesures et les actions précises permettant de concrétiser l’objectif d’un tourisme jouant pleinement son rôle dans le développement du pays. Parmi les nombreuses initiatives, figure la Charte Marocaine du Tourisme Responsable, dont voici quelques extraits.
Respect des Valeurs Les acteurs du développement touristique eux-mêmes se doivent de porter l’attention nécessaire aux traditions et à la culture des régions et populations».
Respect des richesses culturelles L’activité touristique doit être conçue de manière à permettre le suivi et l’épanouissement des productions culturelles, artisanales et folkloriques traditionnelles, et non à provoquer leur standardisation et leur appauvrissement
Respect de l’environnement Il est du devoir de l’ensemble des acteurs du développement touristique de sauvegarder l’environnement et les ressources naturelles dans la perspective d’une croissance économique saine, continue et durable, à même de satisfaire équitablement les besoins et les aspirations des générations présentes et futures».
Respect de l’enfance L’exploitation des êtres humains sous toutes ses formes, notamment sexuelle, et spécialement quand elle s’adresse aux enfants, porte atteinte aux objectifs fondamentaux du tourisme et constitue la négation de celui-ci». Le Maroc prône un tourisme de respect dans une vision de développement durable et éthique.

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Poster Un commentaire en tant qu'invite *

Translate »