Don't miss

DESTINATION

By on juin 17, 2017
slide-image
Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Le projet hors norme  !

de l’Arabie Saoudite  !

Le domaine qui s’étendra sur 34.000 km2, une surface supérieure à celle de la Belgique, comprendra de nombreuses plages et même des volcans « en sommeil » précisent les Saoudiens. Il devrait créer 15.000 emplois affirment ses promoteurs. Un des documents de promotion du site précise qu’une zone bénéficiera d’un statut de « semi-autonomie » et sera régie par des lois spéciales, un cadre réglementaire adapté et sera administrée par un comité privé

BISSAU BIJAGOS
JACQUEVILL
OLYMPUS DIGITAL CAMERA

. Une façon sans doute d’adoucir, sans les abolir, les règles strictes qui gèrent le tourisme dans le royaume qui pratique l’islam sunnite et interdit la consommation d’alcool tout en imposant des règles vestimentaires strictes. Autre précision, les touristes étrangers qui se rendront dans ce lieu seront dispensés de visa. Les travaux de la première phase seront lancés au troisième trimestre de 2019. Ils permettront d’agrandir un aéroport local et de construire des hôtels et des résidences de luxe. Sauf changement de calendrier, ces travaux pour la première phase devraient durer jusqu’au troisième trimestre de 2022. Quant au volet financier du projet, les premiers investissements seront assurés par un fonds public saoudien avant l’ouverture du projet à des partenaires internationaux.L’architecture de cet ensemble, dont le coût n’a pas été révélé, s’inscrit dans le vaste plan de réformes économiques « Vision 2030 » initié par le jeune prince héritier Mohammed ben Salmane. Ce programme est destiné à diversifier l’économie saoudienne trop dépendante du pétrole. Vision 2030 s’adresse notamment aux jeunes du royaume qui représentent plus de la moitié de la population, afin de pousser à 6 % leurs dépenses pour les activités de loisirs contre 3 % actuellement. Pour les dirigeants du royaume, la création de cette vaste zone est déjà une révolution en soi. Jusque-là, les seuls touristes admis étaient les pèlerins qui faisaient, chaque année, le pèlerinage de La Mecque. D’ici 2020, l’Arabie saoudite compte ouvrir de nombreux parcs d’attractions, aux activités essentiellement culturelles et disposer ainsi, à cette date, de quelque 450 structures de loisir. Michel De Grandi, Les Echos

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.


About desk

Translate »